F2
P l a n t a t i o n  :
L'ail des ours peut être planté jusqu'au mois de novembre. Par contre, selon la région on de doit pas attendre des miracles quant à la première moisson. Il faut respecter les mêmes règles que pour les bulbes de fleurs. Afin de cultiver l'ail des ours dans son propre jardin, il faut choisir un endroit à l'ombre avec un terreau pas trop lourd et qui retient bien l'humidité. Un endroit idéal est sous les arbres, arbustes et haies. Même en-dessous des sapins au bord du jardin j'ai déjà réussi à en planter avec succès. Bien-sûr, il est même possible de le planter dans un pot. Par contre ce dernier devrait être assez grand, parce que les bulbes veulent descendre vers le bas quand il fait froid. A défaut de pot de plantation, un seau où on aura percé quelques trous afin de permettre l'évacuation de l'eau fera l'affaire. Vu que l'ail des ours germe lors du gel, il n'y a pas d'époque précise prévue pour la plantation.
Au printemps, lorsque les arbres n'ont pas encore leur feuillage, le bulbe veut monter car le sol devient chaud. Ensuite, le feuillage des arbres devient peu à peu plus dense et les feuilles de l'ail des ours sortent du sol et l'ombre des feuilles empêche qu'elles soient brûlées par le soleil.
De mars à avril on peut récolter les feuilles. Mais évitez de les couper toutes parce que la plante doit encore fleurir et produire des semences. Ne pas manger les feuilles pendant la période de floraison. A la fin de l'été les feuilles deviennent jaunes et brunes et commences à pourrir. Ne pas enlever ces feuilles mortes car elles constituent un engrais naturel pour la plante.
A la venue de l'hiver, la plante descend dans le sol.
Certains amateurs préfèrent l'élevage de la plante à partir de semences, ce qui est beaucoup de travail et il n'y a pas de garantie d'avoir un résultat. C'est une affaire de chance, et tout le monde n'est pas un expert.
D'autres aiment avoir un résultat garanti et un procédé facile, ce qui signifie le recours à des bulbes de plantes.
Enfin encore un petit conseil : faire un trou de 10-15 cm de profondeur et y planter 10 à 15 bulbes. Maintenir humide jusqu'en octobre. Le meilleur terreau se trouve aux bords de forêts ou le long des ruisseaux. Eviter l'argile ou des terreaux argilés, par contre dans des sols ardoisés la plante peut survivre.